IBF Classic: informations en Français

    Réglementations pour projets de documentaires

    Le IDFA Bertha Fund a pour but d’encourager et d’habiliter le secteur créatif du documentaire en Afrique, Asie, Amérique Latine, au Moyen Orient et dans certaines parties de l’Europe de l’Est, en soutenant le développement, la production et/ou la post-production de projets de documentaires et en apportant un soutien à l’organisation de festivals du documentaire. Le fonds n’apporte pas seulement un soutien financier à la réalisation de cette entreprise mais joue également un rôle consultatif déterminant.

    En somme, le IDFA Bertha Fund soutient les documentaires qui marquent une différence. Des documentaires qui sont à la fois une forme de création d’expression artistique, mais aussi l’expression d’une vision du monde et d’un style de vie. Dans la catégorie Autres Activités, le fonds recherche des festivals qui ont pour but de promouvoir le genre du film documentaire et servir de lieu de rencontre entre réalisateurs et public local.

    Le fonds est toujours à la recherche de nouveaux documentaires créatifs dans ces pays et peuvent être soumis aux catégories suivantes:

    • Développement de projet: La contribution maximale pour le développement du projet est €5.000. Une contribution au développement du projet peut être dépensée en recherches et développement du scénario et/ou à la production d’une bande annonce. Elle doit être dépensée dans un pays émergeant.
    • Production & Post-production: La contribution maximale dans cette catégorie est de €17.500. Une contribution à la production & post-production peut être dépensée à toute forme de productions & post-production, mais elle doit être dépensée dans un pays émergeant.

    Lire les règlementations pour voir si votre projet répond aux critères principaux. Tout les étapes doivent être complétées avant la date butoir. Si vous avez des difficultés à écrire votre projet, consultez nos conseils d’écriture d’un projet (à paraître, en anglais).

    Qu’est-ce qu’un documentaire créatif?

    Les documentaires créatifs sont des films intéressants d’un point de vue stylistique ou particulièrement innovants, qui traitent de questions sociales et réussissent à communiquer avec leur public. Le documentaire créatif est une forme d’art, ce qui signifie que le réalisateur de documentaires est un artiste et non un journaliste. Tout comme les reportages, les documentaires fournissent un aperçu du monde qui nous entoure, mais sont également caractérisés par des qualités artistiques: innovation, originalité, compétences personnelles, expression et valeurs culturelles/historiques. Pour plus de renseignements sur les documentaires créatifs en anglais, cliquez ici.

    Informations requises

    • Remplir un formulaire demande, contenant des contacts principaux et des détails du projet, un synopsis (400 mots maximum) et un descriptif de projet (1,100 mots maximum). Un descriptif de projet peut contenir des informations contextuelles, des détails sur les protagonistes, des informations sur les contacts avec les protagonistes et l’accès aux lieux, des détails sur l’approche visuelle, des commentaires du réalisateur, etc. (disponible à MyIDFA).
    • Pour une demande de production ou post-production, vous pouvez envoyez une vidéo sur Vimeo ou YouTube comprenant des documents audiovisuels du projet, de 3 minutes lorsque le projet est en phase de production ou de 20 minutes lorsque le projet est en phase de post-production. Ce peut être une bande-annonce, une séquence montée ou une introduction au sujet ou sujets. La vidéo doit être en anglais ou contenir des sous-titres anglais et doit rester en ligne pour au moins deux mois après la date butoir. Envoyez le lien à idfaberthafund@idfa.nl. Si possible laissez libre accès au vidéo (sans mots de passe nécessaire).
    • Pour une demande de développement de projet, vous pouvez envoyer une réalisation précédente, seulement si celle-ci est représentative du projet en cours.

    Réglementations

    Éligibilité

    • Dans la catégorie Production & Post-production les pays suivants ne peuvent pas faire de demande : l'Argentine, le Brésil, le Chili et le Mexique.
    • Le réalisateur doit être originaire d'un pays figurant dans la liste des pays du IBF, vivre et travailler dans un de ces pays. De même la compagnie de production attachée au projet doit être basée dans un pays de la liste du IBF.
    • Si la société de production est originaire d'un pays ne figurant pas sur la liste des pays du IBF, il est nécessaire qu'un producteur et qu'une société de production originaires d'un pays du IBF se joignent au projet. (Dans ce cas, la demande doit être faite par ces derniers.)
    • Si le projet bénéficie d'une contribution, la contribution attribuée doit être dépensée dans un ou plusieurs pays figurant sur la liste des pays du IBF.
    • Un projet peut être présenté seulement une fois dans chaque catégorie.
    • Un projet peut être présenté dans la catégorie Développement de Projet et ultérieurement dans la catégorie Production et Post-production, que la demande de Développement de Projet soit acceptée ou pas.

    Conditions nécessaires pour la demande

    • Les dates butoirs pour 2017 sont le 1er février et le 15 mai. Tous les champs du formulaire doivent être remplis, les formulaires incomplets seront rejetés. Les demandes complètes doivent être en notre possession au plus tard le jour de la date butoir.
    • Le formulaire d’inscription doit être rempli en anglais. Excepté pour les projets venant d'Afrique francophone et d’Haïti, ces derniers ont la possibilité de remplir le formulaire en français.
    • Les demandes de production seront seulement acceptées quand accompagnées d'une bande annonce, d'une démo ou de tout autre matériel audiovisuel concernant le projet d’une durée de 3 minutes minimum.
    • Les projets dont le tournage a été achevé seront considérés comme des demandes de post-production. Dans ce cas les demandes doivent être accompagnées de séquences ou d'un premier montage d'au minimum 20 minutes.
    • En cas de demande de développement de projet, vous pouvez envoyer une réalisation précédente uniquement si celle-ci est représentative du projet en cours. Si aucun matériel audio-visuel n’est disponible, 10 photos au maximum peuvent être envoyées à idfaberthafund@idfa.nl.
    • Les DVD et liens Vimeo ou Youtube doivent être en notre possession au plus tard le jour de la date limite. Veuillez indiquer clairement le titre du projet.
    • Les DVD, liens Vimeo ou Youtube doivent être en anglais ou sous-titrés en anglais. Les liens doivent rester en ligne pour au moins deux mois après la date butoir.

    Seuls les projets soumis selon les règlementations de l’IDFA Bertha Fund seront pris en considération.

    Procédure de sélection

    En évaluant les projets le fonds prendra en considération
    (1) la qualité et l’originalité du sujet traité,
    (2) l’originalité et l’urgence de l’histoire,
    (3) le point de vue et les capacités du réalisateur, ainsi que
    (4) la faisabilité financière du projet.

    Notez que le fonds est très compétitif et ne peut sélectionner qu’environ 5% des demandes reçues. 

    Suite à la date butoir, toutes les demandes seront évaluées dans les trois semaines suivantes par un comité de pré-sélection. Les réalisateurs de projets présélectionnés recevront un formulaire plus approfondi, qui devra être complété et retourné en une semaine. Si les candidats ne se plient pas à cette demande, les projets seront automatiquement rejetés. Les formulaires de pré-sélection comprennent entre autres : un budget détaillé, un projet financier et un emploi du temps de  production. Ces demandes seront alors envoyées au comité de sélection finale, dont les conclusions seront communiquées deux mois après la date butoir.

    Après la sélection 

    En contrepartie à la contribution financière le fonds demande:

    • La reconnaissance du soutien de l’IDFA Bertha Fund en plaçant un logo du fonds dans le générique final du documentaire et sur tout document publicitaire. Les spécificités seront détaillées dans l’accord.
    • Le droit internet non-exclusif sur le film dans le Monde entier. Le fonds prendra en considération tout arrangement préalable du candidat auprès de diverses sociétés de diffusion.
    • Au Benelux (Pays-Bas, Belgique, Luxembourg) l’avant-première des documentaires achevés.
    • Le droit de projeter le documentaire final sur tout écran (non-commercial) lié à IDFA dans les pays du Benelux.

    Hors mis la contribution financière, le fonds offre aux projets sélectionnés d’autres types de soutiens. En accord avec l’équipe du projet, le fonds déterminera quelle forme d’aide et d’accompagnement sera la plus adaptée à leur projet. Ce soutien est destiné à améliorer le scénario, la production, le montage ou l’accès du projet au marché international. 

    Des questions? Vérifiez tout d’abord nos Questions Fréquentes avant de contacter nos bureaux par email à idfaberthafund@idfa.nl.